La perte de poids fait couler beaucoup d’encre au travers de différents articles de magazines féminins, d’articles de presse, ou encore de sujets sur des sites internet.

Dans la pratique, beaucoup de personnes échouent, car elles sont persuadées de manger correctement alors qu’elles commettent un nombre incalculable d’erreurs ! Il ne suffit pas de manger sans sauce et de retirer vos confiseries préférées pour espérer perdre du poids sur le long terme.

 

PERTE DE POIDS : LES ERREURS A EVITER

Pour atteindre votre objectif, je vais à présent lister les 10 erreurs les plus communes.

 

Erreur n° 1 : Baisser drastiquement les calories

Vous vous êtes enfin décidé à perdre du poids une bonne fois pour toutes. Vous avez lu qu’il fallait baisser les calories pour maigrir rapidement et ce n’est pas faux ! Si vous mangez plus que ce que vous dépensez, vous n’allez jamais perdre du poids, c’est un fait.

Par contre, baisser trop brusquement vos calories va amener très rapidement les désagréments suivants :

  • Vous allez fortement baisser votre métabolisme basal : votre corps va adapter sa consommation à votre régime et vous allez perdre de moins en moins vite au fil du temps. Le corps s’adapte très vite au manque de calories en baissant automatiquement son régime moteur.

 

  • Vous allez reprendre tout votre poids à l’arrêt du régime et il est fortement possible que vous en repreniez encore plus ! (effet « yoyo ») Votre corps se sera adapté à manger très peu pour faire tourner la machine et de ce fait, si vous mangez les mêmes quantités d’avant votre régime, vous grossirez ! La plupart des régimes amincissants possèdent cette faiblesse. La perte de poids est importante en début de régime, mais cette phase est extrêmement trompeuse !

 

  • La faim sera très difficile à surmonter ! Passer d’une diététique de 2500 à 1000 calories est suicidaire. À part si vous aimez souffrir, un changement très brutal n’est jamais bon pour votre santé mentale. Je ne parle même pas des carences éventuelles (vitamines, fibres, etc.) qui en découlent.

 

Ce qu’il faut faire : baissez vos calories, mais de manière mesurée. Retenez qu’il faut toujours y aller progressivement pour obtenir des résultats à long terme.

 

Erreur n° 2 : Enlever toutes les graisses

La croyance populaire est que les graisses alimentaires vous font prendre automatiquement de la graisse corporelle. Le slogan « Ne manger pas trop gras, pas trop sucré, pas trop salé » embrouille encore plus les esprits.

Je vais mettre les choses au clair : les lipides (=graisses) présents dans les huiles, les noix ou encore certains fruits comme l’avocat sont essentiels à votre corps et encore plus lors d’un régime ! Je dirai même qu’il est indispensable de les conserver (voire de les augmenter dans certains cas).

Ils vont permettre de maintenir vos hormones au plus haut ; ces derniers étant responsables de la perte de poids. Une diététique extrêmement restrictive entraîne en effet une chute vertigineuse de la testostérone, de l’hormone de croissance, etc. Il arrive par exemple que des athlètes féminines se retrouvent avec un arrêt total de leurs menstruations lors d’un régime.

 

Ce qu’il faut faire : gardez votre huile d’olive et vos noix dans votre diététique (amandes, noix de cajou…). Retirez seulement les mauvaises graisses (= graisses saturées) comme le beurre, la margarine, la charcuterie.

 

Erreur n° 3 : Ne pas manger assez de protéines

 

Une autre erreur courante est de consommer trop peu de protéines. Pour rappel, les protéines permettent de préserver (ou construire lors d’un effort physique) votre capital musculaire. Ils ne sont pas seulement réservés aux bodybuilders ou grands sportifs.

En cas de gros déficit, vous allez perdre une grande partie de vos muscles au détriment des graisses corporelles.

Sachez qu’il est tout à fait possible de perdre du poids et conserver votre masse grasse : si vous consommez que des glucides par exemple et que votre total calorique est en dessous de vos besoins, vous allez perdre du poids, mais sous forme de muscle, de masse osseuse, etc.

Il est donc primordial de conserver vos sources de protéines comme les œufs, les viandes, les poissons ou encore vos sources laitières (ne pas en abuser non plus)

Les protéines présentent sous forme végétale sont moins bien assimilées, concentrez-vous essentiellement sur les protéines animales.

L’augmentation des protéines entraîne une hausse de la production d’acide, n’oubliez pas d’augmenter conjointement votre consommation de légumes.

 

Erreur n° 4 : Faire confiance aux industriels

Vous allumez votre télévision et une publicité de céréales de petit déjeuner vous dit qu’il faut manger leurs céréales le matin pour avoir la ligne… Pour appuyer leurs arguments, on vous présente une jeune femme mince et une description du produit : des céréales complètes, pleines de vitamines, etc.

Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que ces céréales complètes sont soufflées et font monter votre insuline au plus haut ! Outre le fait que ces produits favorisent la résistance à l’insuline, ils vont nuire fortement à votre régime. Ce type de produit est véritablement comparable à du sucre pur.

Je vous déconseille également tous les plats préparés estampillés « minceur ». Ces produits ont un seul but : engranger du bénéfice ! Lisez toujours les étiquettes des produits pour éviter de vous faire avoir.

À faire : jetez ce type de produits à la poubelle, et consommer des produits bruts : des céréales complètes, des fruits, des légumes. Préparez des Tupperwares si vous n’avez pas le temps de cuisiner en semaine. L’organisation est la clé de la réussite !

 

Erreur n° 5 : Sauter des repas

Cette erreur je la vois très fréquemment ! Il est tentant de sauter un repas de la journée en pensant que vous mangeriez moins et de ce fait qu’il sera facile pour perdre du poids.

Je déconseille fortement de procéder de cette manière pour plusieurs raisons :

  • Vous allez mourir de faim en attendant votre prochain repas et il sera plus difficile de manger de manière contrôlée. En clair, vous allez sûrement consommer beaucoup plus de calories que si vous aviez mangé quelques heures auparavant.

 

  • Vos repas seront chargés en calories et provoqueront surtout une charge glycémique élevée, ce qui est destructeur dans un régime amincissant. Il est toujours préférable de manger plus de repas avec un nombre de calories identiques.

 

  • Vous mettez à mal votre métabolisme : un coup vous manger beaucoup de calories et un autre coup vous ne mangez plus rien. Votre corps n’aura plus de repère fixe et stockera plus rapidement de la graisse.

 

Ce qu’il faut faire : faites 3 repas au minimum et dans l’idéal faites une ou deux petites collations entre chaque repas pour étaler les calories. Il faudra évidemment manger moins aux repas principaux afin d’obtenir un total calorique identique sur la journée.

 

Erreur n° 6 : Les gros écarts du weekend

 

Vous êtes au régime et la semaine tous se passe bien : vous arrivez à manger sainement et en contrôlant vos quantités.

Arrivent alors le weekend et les tentations ! Vos amis vous incitent à sortir au bar et à boire de l’alcool, vous allez ensuite le dimanche au restaurant : apéritif, entrée, plat, fromage, dessert… et vous vous retrouvez le lundi avec des envies de nausées avec 2 kilos de plus sur la balance.

Sachez qu’il est totalement contreproductif de procéder de cette manière. De petits écarts ne nuiront que très peu à vos résultats ; de gros écarts anéantiront votre perte de poids. Je me répète, mais penser toujours sur le long terme et non sur le moment. Une diététique qui respecte vos goûts ne provoquera pas des envies incontrôlables le weekend.

Si vous êtes invités à dîner par exemple, faites une collation avant d’y aller. Vous mangerez automatiquement moins (j’applique ce conseil à Noël par exemple).

 

Ce qu’il faut faire : s’octroyer des petits plaisirs en semaine pour ne pas totalement craquer (mangez deux carreaux de chocolats noir jour par exemple) et rester focus le weekend.

 

Erreur n° 7 : Être trop impatient

L’impatience est un vilain défaut ! Si vous avez lu le conseil n° 1, je vous ai conseillé de ne pas baisser trop brusquement vos calories pour perdre plus rapidement.

Il est également indispensable de programmer sa perte de poids sur une durée longue afin de maintenir ses résultats ! Quoi de plus frustrant de perdre 5 kg en en moins et d’en reprendre 6 le deuxième ?!

Au lieu de vouloir faire votre régime sur un mois, augmentez ce chiffre à 3 mois et je vous assure que votre régime sera d’autant plus facile et efficace. La plupart des personnes vont s’astreindre à plusieurs petits régimes tout au long de l’année avec une reprise de poids ensuite. Ne faites pas la même erreur et faites seulement un seul régime efficace, mais surtout durable !

De plus, le déstockage des graisses est limité. La perte de poids sur la balance ne signifie pas que vous perdez uniquement du gras. Je conseille généralement de ne pas perdre plus de 3 kg par mois, à part pour les personnes en fort surpoids.

 

Erreur n° 8 : Ne pas se fixer d’objectifs précis

« Un objectif c’est un rêve avec une date limitée ». Retenez bien cette citation, car elle est totalement vraie : pour atteindre ses objectifs, il faut absolument se fixer des conditions précises. Par exemple : perdre tant et tant de kilos en tant et tant de temps.

Si vous ne savez pas vers où aller, vous n’irez nulle part ! Avant de commencer votre perte de poids, fixez-vous d’abord un ou plusieurs objectifs et vous réussirez !

J’ai moi-même longtemps fait les choses au hasard sans but précis dans la vie et je n’ai jamais vraiment réussi à atteindre mes objectifs. Comment atteindre un objectif quand on ne s’en fixe aucun ?!

Ce conseil est d’ailleurs exportable dans n’importe quel domaine de la vie. La nutrition m’a personnellement permis d’atteindre des objectifs personnels et professionnels.

 

Erreur n° 9 : Tout miser sur le sport

La perte de poids peut se faire de deux manières : soit on mange moins, soit on augmente ses activités physiques.

Certaines personnes misent absolument tout sur le deuxième paramètre. Ceci une grosse erreur ! Faire du sport sans diététique adaptée est totalement inefficace. Retenez bien qu’il est tout à fait possible de perdre 0 gramme en faisant 2 heures de sport par jour si à côté vous mangez trop. Je vois fréquemment ce problème en salle de sport !

La première chose à faire est d’optimiser sa diététique et ENSUITE d’ajouter une activité physique. Le sport permettra de maximiser sa perte de poids, conjointement à une diététique, et éventuellement de compléments alimentaires.

À retenir : il est possible de perdre du poids sans sport, mais il est difficile, voire impossible, de perdre du poids sans diététique adaptée.

 

 Erreur n° 10 : Tous miser sur les brûles graisses

Comme évoqué dans l’erreur n° 9, prendre des brûles graisses sans régime adapté ne servira à rien, à part vider votre compte en banque.

Les brûles graisses sont des COMPLÉMENTS alimentaires, ils sont donc secondaires dans la quête d’un corps mince. Il ne vous viendra pas à l’idée de poser vos tuiles sans charpente !

Il faut d’abord optimiser son plan alimentaire avant de vouloir ajouter des compléments alimentaires.

L’idéal étant d’avoir une diététique adaptée accompagnée de compléments alimentaires efficaces. Il faut également se renseigner un minimum sur les molécules efficaces à la perte de poids et ne pas se faire embobiner par les publicités. La plupart des brûles graisses sont concentrés en caféine : si vous buvez beaucoup de café, l’effet sera identique.

Aucun brûle graisse légal ne vous fera perdre du poids en claquant des doigts.

 

CONCLUSION

En conclusion, il n’existe aucune solution miracle pour perdre du poids. Appliquez méthodiquement les conseils que je vous ai donnés et vous aurez des résultats à long terme.

Une perte de poids durable consiste à changer ses habitudes alimentaires en respectant vos goûts et vos envies.