Découvrez une méthode redoutable pour maigrir rapidement du ventre, que vous soyez un homme ou une femme.

La quête d’un ventre plat est souvent assimilée à une mission impossible. J’ai moi-même eu beaucoup de mal à me débarrasser de mes poignés d’amour malgré un travail acharné ! Je recense beaucoup de désinformations circulant sur ce sujet, ou des conseils complètement sommaires.

Cet article va recenser plusieurs méthodes qui vont forcément vous faire perdre plusieurs centimètres !

Voici le sommaire :

  • La clé de la réussite : une diététique améliorée
  • Perdre des centimètres en effectuant les bons exercices
  • Des compléments alimentaires ciblant le tour de taille
  • La cryolipolyse pour les zones les plus difficiles

 

AVOIR UN VENTRE PLAT RAPIDEMENT : LA DIÉTÉTIQUE

Avant toute chose, il faut savoir identifier les éléments qui vont vous faire augmenter le tour de taille de manière significative. En effet, personne n’est né avec un gros ventre et les prédispositions génétiques ne sont que des excuses. Il est vrai que certains vont stocker plus facilement que d’autres ; en revanche, il est prouvé que les personnes en surpoids entretiennent tout simplement de mauvaises habitudes alimentaires.

Je vais à présent lister les principales causes qui favorisent le gros ventre :

  • Un excès de calories et plus particulièrement de glucides « rapides » : si vous consommez trop de sucres à assimilation rapide (= indice glycémique haut), votre corps stockera massivement ce surplus de calories sous forme de réserves graisseuses, et plus particulièrement autour de la taille.

 

  • Une consommation importante d’alcool : l’alcool est extrêmement néfaste pour votre tour de taille. Les calories présentes ne sont pas correctement synthétisées par le corps (l’éthanol étant une substance nocive en excès) ; de ce fait, la majorité de ces calories sont stockées par votre corps.

 

  • Un dîner trop dense en féculents : L’erreur commune est de ne pas beaucoup manger durant la journée et de consommer la majorité de ses calories au dîner après une longue journée de travail. Il est prouvé que les féculents ingurgités au dîner seront plus facilement stockés sous forme graisseuse. Retenez toujours qu’il faut fournir de l’énergie à votre corps lorsque vous effectuez un minimum d’activité physique.

 

  • Un mauvais choix d’aliments : Il est important de surveiller le total calorique de sa journée, mais il faut surtout prendre en compte le type de calorie ! Si vous consommez 300 calories sous forme de sucre de table, cela n’aura pas le même impact sur votre corps que si vous consommez 300 calories sous forme de poissons (par exemple). La plupart du temps, le choix de vos glucides n’est pas du tout optimum ! Si la majorité de vos glucides sont des céréales soufflées, des pommes de terre, du pain… vous allez forcément prendre du ventre, car la hausse de votre insuline sera vertigineuse.

 

Voici maintenant les solutions à ces différents problèmes :

  • Consommez moins de calories, et notamment de glucides. Privilégiez les glucides à indice glycémique bas comme les céréales complètes, mais surtout les fruits et les légumes. Bannissez au maximum les sucres rapides, à part si vous effectuez un effort très intense juste après.

 

  • Concernant l’alcool, évitez d’en boire en semaine, et accordez-vous un ou deux verres le weekend pour éviter de trop vous frustrer. Préférez les vins (rouge ou blanc) à la bière ou la vodka qui n’ont aucun intérêt nutritionnel. Le vin rouge permet en effet de réduire certains cancers à DOSE MODÉRÉE. Cependant, l’idéal au régime est de ne pas du tout en boire. L’eau, le café, le thé, ou les boissons light ne posent aucun souci.

 

  • Répartissez un maximum vos glucides en début de journée et mangez léger le soir. Si vous travaillez la nuit, la logique est bien sûr inversée. Un dîner équilibré sera composé de légumes et d’une source de protéines (poissons, viandes ou œufs).

 

  • Lorsque vous consommez des glucides, favorisez au maximum les fruits et les féculents à indice glycémique bas comme les patates douces, les pâtes complètes ou le riz basmati. Ce type de glucide permet de fournir une énergie constante : vous évitez ainsi les coups de pompe, mais surtout un stockage de masse grasse ! L’autre avantage est que vous allez automatiquement augmenter votre consommation de fibres.

 

Il faut savoir que plus de 80 % de vos résultats seront directement liés à votre diététique. Ne cherchez pas à passer outre en faisant plus d’exercices d’abdominaux : vous perdez votre temps et votre énergie.

 

EXERCICES POUR PERDRE DU VENTRE

J’entends tout et n’importe quoi concernant les exercices à effectuer. Pour perdre du ventre, il existe plusieurs écoles et je vais vous détailler ce que je conseille réellement. La première pensée est de favoriser les exercices « complets » permettant de mobiliser beaucoup de muscles en même temps afin de consommer des calories. La deuxième pensée est de favoriser des exercices spécifiques d’abdominaux afin de cibler au mieux les centimètres à perdre.

Voici par ordre d’importance ce que vous devez faire :

  • Des exercices polyarticulaires permettant de mobiliser un maximum de muscles
  • Des exercices d’isolation permettant de se concentrer uniquement sur le ventre

 

Pour maigrir en règle générale, il faut brûler un maximum de calories afin que le corps puise dans ses réserves. En effectuant des exercices mobilisant beaucoup de muscles, vous allez consommer un maximum de calories et vous perdrez donc plus rapidement. Lorsqu’on cherche à perdre d’une zone spécifique, on pense à tort qu’il faut se concentrer un maximum sur cette zone pour accélérer le processus de perte de gras : il s’agit d’une erreur.

Le corps va en effet déstocker ses graisses de manière globale ! En effet, même si vous effectuez des exercices mobilisant les jambes, il est probable (voire quasi certain) qu’une perte de graisse se fasse au niveau de vos bras, de votre dos, de votre ventre.

On se concentrera donc d’abord sur des exercices consommant un maximum de calories. En fonction de vous, vous serez donc amenée à effectuer soit des exercices mobilisant le cœur comme le vélo, le rameur, la course à pied… soit de la musculation en cherchant des exercices de base comme le squat, le soulevé de terre, les pompes, les tractions.

Il est également possible de se tourner vers d’autres sports complets comme la boxe, la natation ou l’escalade. Cela dépendra de vous et de vos envies.

 

Je conseille également d’effectuer des exercices spécifiques d’abdominaux pour plusieurs raisons :

 

  • Si vous ne travaillez jamais vos abdominaux, vous aurez très peu de chance de les voir. En effet, si vos muscles sont sous-développés, une couche de quelques centimètres suffit pour dire adieu à vos abdominaux. Par contre, si vos muscles sont un minimum développé, même en ayant un peu de gras, ils resteront visibles (c’est mon cas).

 

  • Les muscles les moins travaillés durant la journée sont plus susceptibles de stocker de la graisse. Un exemple parlant est le muscle fessier : je ne connais pas grand monde ayant des fessiers dessinés à l’extrême (à part les bodybuilders ayant un indice de masse grasse inférieur à 5 % !). En revanche, il est rare d’avoir des bras très gras étant donné qu’on les sollicite beaucoup énormément durant la journée.

 

Il est possible de n’avoir aucune graisse sur le ventre, mais d’avoir toujours un aspect « gonflé ». Le sous-développement du muscle transverse entraîne cet effet : ce muscle a la même fonction qu’un corset en maintenant vos organes internes. Il suffit de le travailler régulièrement pour perdre du tour de taille.

 

ÉLIMINER LE VENTRE: LES COMPLÉMENTS

Les suppléments alimentaires permettent de maximiser vos résultats en ayant pour principale action d’aider votre métabolisme à brûler plus de graisses durant votre régime. Votre plan alimentaire doit être optimisé au maximum avant de procéder à une quelconque supplémentation. Lors de mon premier régime, j’ai réussi à perdre mon ventre uniquement grâce à ma diététique !

Je détaillerai uniquement les compléments permettant d’accélérer la combustion des graisses, et plus préférentiellement autour de la taille.

On retrouve principalement les compléments suivants :

  • Les oméga 3
  • Les BCAA (acides aminés ramifiés)

 

LES OMÉGA 3

Les oméga 3 font partie de la famille des acides gras polyinsaturés (= bonnes graisses) et se retrouvent principalement dans les poissons gras. Il existe également des oméga 3 sous forme végétale, mais ils n’ont pas la même efficacité.

Ils ont de nombreuses vertus sur la santé notamment au niveau des yeux, du cerveau, mais ils permettent surtout d’accélérer la mobilisation des graisses autour de la taille ! Les études montrent en effet que lors d’un régime, la supplémentation en oméga 3 permet de perdre plus de kilos (plus de 40 % en plus) tout en ayant un régime identique. La perte de centimètres se fait préférentiellement autour de la taille.

L’idéal est d’acheter ces gélules sur internet ou dans un magasin diététique. Il s’agit la plupart du temps d’huile de poisson. Vous pouvez en consommer durant vos repas à raison d’un gramme à trois grammes par prise. Il est également possible de consommer des poissons gras comme le saumon, pour augmenter ses taux (attention à la présence de métaux lourds dans les gros poissons.

 

BCAA

Les BCAA appartiennent à la famille des acides aminés essentiels. Ils sont au nombre de 3 : leucine, isoleucine et valine. Une partie de notre alimentation permet de combler nos besoins ; la supplémentation est surtout importante pour les sportifs afin de lutter contre le catabolisme musculaire [perte de muscle] durant un effort intense.

Ils permettent également de lutter contre la fatigue, mais sont surtout intéressants pour accélérer la destruction des graisses. Tout comme les oméga 3, il a été démontré qu’une supplémentation accélère le processus de perte adipeuse et plus préférentiellement autour du ventre.

Je vous conseille d’en consommer en dehors de vos repas avec une bouteille d’eau. La poudre est beaucoup moins couteuse que les gélules.

 

AUTRE MÉTHODE POUR UNE PERTE RAPIDE DE LA TAILLE

CRYOLIPOLYSE : PERDEZ FACILEMENT DU VENTRE

La cryolipolyse est un traitement novateur permettant l’apoptose [= la mort] des cellules graisseuses. Les scientifiques ont remarqué que les adipocytes sont particulièrement sensibles au froid : si on expose ces cellules à un froid intense durant un certain moment, ces dernières finissent par mourir.

Qui dit mort de la cellule graisseuse, dit élimination de la graisse par le corps. Ce processus prend par contre un certain temps. Il faut effectuer plusieurs séances et atteindre plusieurs semaines avant d’obtenir des résultats significatifs. N’essayez pas de vous coller des glaçons en lisant ce paragraphe, cela ne servira rien [à part vous brûler la peau !]. La machine consiste à pincer un amas graisseux et à le refroidir à une température très précise. Les autres cellules ne sont pas touchées et c’est une méthode non dangereuse. Il faut prendre rendez-vous dans des cliniques spécialisées.

Mon avis sur ce procédé : ce dispositif est intéressant pour les zones extrêmement récalcitrantes. Si vous n’arrivez pas à perdre d’une zone précise après plusieurs mois ou année, pourquoi ne pas essayer ? Par contre, n’espérez pas perdre uniquement du ventre grâce à cette machine et encore moins sans régime. Si vous mangez n’importe quoi, de nouvelles cellules graisseuses vont se créer et vous aurez dépensé de l’argent pour rien [voir ci-dessous].

En moyenne, une séance pour une petite zone coûte dans les 600 €… Le chiffre montre très vite si vous traitez plusieurs zones.

 

MINCIR DU VENTRE : RÉSUMÉ

 

  • Changez ses habitudes alimentaires : baisse des calories, évitez l’alcool, répartir ses calories en début de journée, choisir des glucides de qualité

 

  • Augmenter sa dépense physique en se concentrant principalement sur des exercices mobilisant beaucoup de muscles + des exercices spécifiques d’abdominaux [notamment le transverse]

 

  • Éventuellement, s’aider de compléments alimentaires : oméga 3 + BCAA

 

  • Pour les plus riches d’entre vous : utilisez la cryolipolyse pour les zones les plus difficiles : bas du ventre, bas du dos par exemple.